Tous les articles du blog par

La relance de l’event en trois étapes selon VO par Alexandre Velleuer

14 juin 2021
iStock-897991830

Comment l’événementiel va-t-il rebondir en sortie de crise Covid ? Chez VO, on mise sur une reprise excitante en trois phases inspirantes ouvrant une nouvelle ère marquée par un nouvel équilibre entre présentiel, virtuel, plaisir, bien-être et créativité réinitialisée.

C’est évident, la crise sanitaire a chamboulé l’univers de l’événementiel. Celui-ci devrait pourtant en sortir fortifié. En effet, chez VO on croit d’un futur promettant de nouvelles pistes excitantes à explorer et un paradigme à réinventer. La sortie de crise devrait amener les acteurs de l’événementiel comme notre agence à vivre, avec leurs clients, trois grandes phases. Trois temps qui jetteront les bases de l’événementiel de demain.  

Le réveil « hédoniste »

Le retour à la normale après plus d’un an et demi de crise Corona cela se fêtera dignement ! Le virus maîtrisé, les entreprises aspireront à gâter leurs employés et clients, à renouer avec des plaisirs longtemps interdits. Et quoi de mieux qu’un bel event en présentiel pour marquer le coup. Ce besoin de fêter la « libération » et de se retrouver sera tel qu’à très court terme les entreprises tiendront à étancher le besoin de reconnexion de leur personnel et de leurs clients par des rencontres festives et conviviales. Les sociétés s’adosseront  également à des événements culturels pour faire revivre pleinement leurs marques et se reconnecter à leurs clients.  

L’hybridation, le nouveau champ des possibles !

La deuxième phase sera celle de l’expérimentation du nouveau paradigme post-covid : une formule hybride et complémentaire d’un même event en deux versions : une « présentielle » et une « digitale ». Boostée par l’isolement imposé par la crise sanitaire, l’alternative virtuelle a en effet montré son énorme potentiel et sa valeur ajoutée. A l’avenir, chaque événement en présentiel pourra être envisagé avec sa version digitale interactive. Appuyée par la nouvelle valeur d’inclusion du plus grand nombre,  tout event deviendra une expérience accessible à tous où qu’ils soient. Notre agence a commencé à anticiper ce nouveau défi consistant à jongler avec les dimensions « on-site » et « on-line ». Le présentiel se focalisera sur ce que le digital ne peut offrir : la rencontre, l’interaction « live », le networking spontané , l’aspect festif, l’engagement dans l‘event… De son côté, le digital mettra en avant certains contenus qui fonctionnent mieux qu’en présentiel comme les conférences. Le tout articulée autour d’un seul message commun. VO envisage cette phase de fusion bidimensionnelle comme une opportunité excitante d’une fois de plus réinventer l’event .

Bienvenue dans la troisième dimension

Une fois la nouvelle articulation digital-présentiel bien assimilée, les acteurs de l’événementiel pourront accéder à une troisième dimension. Celle de la créativité relancée autour de nouvelles voies événementielles encore vierges ou insoupçonnées. Les technologies en constante évolution permettront de les sublimer. Que ce soit dans la façon de faire ruisseler les messages où les manières de toucher les publics. Dans la panoplie des formules possibles, la tendance « no tech » devrait même devenir une option événementielle recherchée et… branchée. Comme la slow food a répondu au fast food, l’event déconnecté répondra au présentiel digitalisé.

L’avenir est à ceux qui pensent tôt           

Pour anticiper ces évolutions qu’elle presse, VO s’attelle aujourd’hui à renforcer ses compétences digitales et technologiques et à intégrer les expertises nécessaires pour surfer sur les différentes phases. Au niveau digital, nous avons initié depuis trois mois une réflexion innovation et R&D. Une autre réflexion se poursuit toujours sur l’intégration de la dimension sociétale RSE dans les trois types d’approches de l’event du futur : des événements 100% digitaux; des events uniquement en présentiel (dont les no tech) ; et, la majorité, les events hybrides. Notre expertise en circularité sans cesse enrichie depuis trois ans aidera VO à monter des événements encore plus responsables avec certaines valeurs ravivées au cours de la crise. VO veillera à ce que circularité et défense de la biodiversité s’affirment encore plus aux côtés de la compensation systématique de l’empreinte CO2 de nos événements.

Si tout va bien, le début du printemps événementiel ce sera pour… l’automne 2021 !

 

Plus d'articles du blog

  • Bilan de l'innovation durable chez VO

    News
  • Nouvelles expertises chez VO

    News
  • Comment remodeler les évènements suite à la crise ?

    News